Chirurgie des paupières

Blepharoplastie

Qu'est-ce que la blépharoplastie? 

Chaque année, 100 000 hommes et femmes choisissent la chirurgie esthétique des paupières pour améliorer leur apparence. Pourquoi ? Les yeux sont le premier endroit où les gens nous regardent. Ils sont également le premier endroit qui montre le vieillissement. Les personnes envisageant l'amélioration des paupières veulent améliorer:

  •  Paupières tombantes
  •  Affaissement de la peau qui pèse sur les cils
  •  Poches des yeux
  •  Un air fatiguée

Ces problèmes peuvent vous faire paraître plus âgés et des paupières tombantes peuvent parfois nuire à votre vision. La chirurgie des paupières améliore ces problèmes afin que vous ayez l’air moins fatiguée . La chirurgie, appelée blépharoplastie, peut être réalisée sur les paupières supérieures, les paupières inférieures ou les deux ensemble.

La blépharoplastie contourne la graisse et le muscle en éliminant l'excès de peau des paupières supérieures et inférieures. D'autres options incluent la réparation du ptosis et la réparation des paupières mal positionnées lors d'une intervention chirurgicale, d'un traumatisme ou du vieillissement.

Procédure chirurgicale pour la blépharoplastie

  • En règle générale, la blépharoplastie dure entre 30 et 90 minutes, en utilisant un anesthésique local associé à une forme de sédatif.
  • Il existe de nombreuses procédures parmi lesquelles choisir. Les possibilités sont:

- Suppression des poches des paupières supérieures et / ou inférieures (graisse prolabée qui s'accumule avec l'âge)

- Enlever l'excès de peau des paupières supérieures (qui s'affaisse, interférant parfois avec la vision)

- Correction de la faiblesse des muscles de la paupière et des tendons

-Lissage de la zone sous les yeux (resurfaçage au laser  ou élimination chirurgicale de la peau)

  • Le docteur utilise un laser pour de nombreuses procédures. Lorsqu'une incision doit être faite, elles sont toujours très minuscules et placées stratégiquement de manière à ce qu'elles deviennent presque invisibles. Les incisions suivront les plis naturels de vos paupières supérieures et la ligne naturelle située juste en dessous de vos cils inférieurs. Le médecin ferme les incisions avec de très petits points de suture, qu’il retirera dans une semaine environ.

 

Risques de l’intervention de blépharoplastie

  • Les lésions oculaires sont extrêmement rares après une blépharoplastie. Vous constaterez peut-être au cours des premières semaines après l'opération:

- Être plus sensible à la lumière

-  Vous sentez la paupiere un peu irritée ou brûlante

Aurai-je des cicatrices après ma chirurgie des paupières?

  • Toutes les incisions laissent des cicatrices. Ces incisions sont très minuscules et sont stratégiquement à l'intérieur des plis existants. Les cicatrices qui en résultent seront pratiquement invisibles ou seront complètement dissimulées dans la paupière. Lorsque cela est rarement nécessaire, il existe des produits cosmétiques qui camoufleront très bien ces petites cicatrices.

 

À quoi s'attendre après la chirurgie des paupières

  • Après votre blépharoplastie, vous pouvez rentrer chez vous, mais vous aurez besoin de quelqu'un pour vous conduire.
  • Il y aura une pommade antibiotique brouillant temporairement votre vision
  • Vous aurez une ordonnance pour un analgésique oral
  • Le docteur vous donnera des instructions écrites pour vous soigner
  • Il y aura un gonflement et des ecchymoses que vous pouvez minimiser avec des applications glacés. Les remèdes à base de plantes et les médicaments homéopathiques peuvent parfois aussi aider à réduire les ecchymoses..
  • Les sutures seront retirés après environ une semaine, quand vous pourrez reprendre le travail, l'exercice et les routines normales. Certaines ecchymoses peuvent persister jusqu'à la deuxième semaine après la chirurgie.
  • Si vous portez des lentilles de contact, vous ne pourrez pas les porter avant au moins deux semaines. Deux ou trois jours après l'opération, vous pourrez utiliser un ordinateur, regarder la télévision et lire confortablement. Il faudra peut-être environ 7 à 10 jours avant que vous ne vous sentiez à l'aise de faire face au public et de retourner au travail. La plupart des gens retrouvent leur état normal deux semaines après l'opération. La guérison se poursuivra et ne sera pas complète avant un an ou plus après la chirurgie (les cicatrices peuvent continuer à s'améliorer tout au long de votre vie). Pour une cicatrisation de très bonne qualité, évitez de fumer et de boire de l’alcool en excès.

 

Récupération après la Blépharoplastie

  • Il faudra  limiter vos activités environ une semaine après l'opération, et en particulier d'éviter les activités intenses pendant environ trois semaines. Nous recommandons la marche et autres activités légères. Vous ne voudriez pas augmenter votre tension artérielle et causer des saignements pendant cette période en courant. La patience sera la clé du succès de votre guérison et de votre meilleur look après un rétablissement complet.
  • Vous pouvez accélérer votre temps de guérison en prenant le repos au sérieux. Mettez-vous au lit avec des oreillers et regardez la télévision, les médias sociaux ou lisez pour passer le temps. Laissez-vous assoupir autant que vous le souhaitez, aussi longtemps que vous restez sur le dos. Un fauteuil inclinable est idéal pour cela aussi. Si vous remarquez une sensibilité supplémentaire au vent, au soleil ou à d'autres lumières vives, évitez-les ou portez de bonnes lunettes de soleil. Le docteur vous donnera un écran solaire spécial pour les paupières si nécessaire.
  • Ne vous inquiétez pas si les petites cicatrices restent roses plusieurs mois après. Ils finiront par ne plus devenir qu'une mince ligne blanchâtre dans le pli de la paupière. Il ne sera visible que lorsque vous fermez les yeux. Ils seront plus que compensés par le regard rafraîchi et jeune de votre visage.

 

 

Ectropion

Ectropion

  • L’ectropion est un tournant vers l’extérieur de la paupière inférieure, le plus souvent causé par le vieillissement, bien que des brûlures des paupières ou des maladies de la peau puissent également en être responsables.
  • Normalement, les paupières contribuent à lubrifier et à nettoyer l’œil lors du clignement.
  • Une paupière tombante et qui a perdu le contact avec les yeux peut provoquer une sécheresse des yeux, un larmoiement excessif, des rougeurs et une sensibilité à la lumière et au vent.
  • La chirurgie peut être réalisée pour resserrer la paupière et le retourner à sa position normale. La paupière peut alors protéger et lubrifier l’œil correctement, de sorte que l’irritation et les autres symptômes disparaissent.
  • La chirurgie de la paupière pour réparer l’ectropion est généralement effectuée sur une base ambulatoire.
  • Après la chirurgie, votre chirurgien peut vous prescrire un onguent antibiotique et vous demandera d’éviter de lourdes flexions, des levées et des tensions pendant sept jours.
  • L’entropion est un tournant de l’intérieur de la paupière et des cils vers l’œil, habituellement causé par le relâchement des muscles et des tissus oculaires dû au vieillissement.
  • L’entropion affecte généralement la paupière inférieure. La peau et les cils frottent sur les yeux et causent de l’inconfort et du larmoiement.
  • L’œil irrité peut produire du mucus et devenir rouge et sensible à la lumière et au vent. Si l’entropion n’est pas traité, le frottement de la peau et des cils peut conduire à une infection ou à la cicatrisation de l’œil, ce qui peut causer une perte de vision.
  • La chirurgie peut être réalisée pour resserrer la paupière et la retourner à sa position normale. La paupière protège alors bien l’œil, et l’irritation et les autres symptômes disparaissent.
  • La chirurgie de la paupière pour réparer l’entropion est généralement effectuée sur une base ambulatoire.
  • Après la chirurgie, le chirurgien peut vous prescrire un onguent antibiotique et vous demander d’éviter de lourdes flexions, des levées et des tensions pendant sept jours.

 

Ptosis

PTOSIS

  • Le ptosis est défini comme une chute de la paupière supérieure par impotence plus ou moins importante du muscle releveur de la paupière supérieure. Plusieurs mécanismes peuvent être mis en cause : atteinte neurogène (d'origine nerveuse), myogène (due à un déficit du muscle), aponévrotique (lié à l'âge le plus souvent) ou mécanique (après un traumatisme par exemple).
  • Les ptosis congénitaux (présents à la naissance) représentent 75% de la totalité des ptosis.

Objectif du traitemet

  • Le but du traitement chirurgical est double, à la fois esthétique et fonctionnel (permettre une bonne vision) en soulevant la paupière qui ampute le champ visuel supérieur.

Hospitalisation

  •  Il s'agit le plus souvent d'une hospitalisation traditionnelle de 48 heures chez l'enfant, habituellement réduite à une hospitalisation de jour (chirurgie ambulatoire) chez l'adulte.

Principe

  • Il n'existe pas de traitement médical sauf exception (ptosis myasthénique). Le traitement chirurgical doit en premier lieu tenir compte de la fonction du muscle releveur de la paupière supérieure (qualité du muscle servant à relever la paupière), qui conditionne en partie les indications chirurgicales dont les techniques sont variées.

Anesthésie

  • L'anesthésie générale s'impose chez l'enfant. Chez l'adolescent ou l'adulte, l'anesthésie locale, éventuellement potentialisée par l'anesthésiste, est préférable car elle facilite le réglage du niveau de la paupière pendant l'intervention.

Types d'opération 

  • On distingue essentiellement trois types d'interventions : la chirurgie du muscle releveur de la paupière supérieure, la résection conjonctivo-Mullérienne à la face profonde de la paupière supérieure et la suspension de la paupière au muscle frontal.
    Chez l'enfant, le ptosis est opéré vers l'âge de quatre ans (en dehors des rares cas de ptosis majeurs menaçant le développement de la vision et qui sont donc opérés plus tôt).
  • Le plus souvent une résection du muscle releveur est réalisée.
    La suspension au muscle frontal peut être réalisée soit à l'aide d'une bandelette synthétique, soit à l'aide d'une bandelette prélevée profondément sur la cuisse ou dans le cuir chevelu de l'enfant (parfaite tolérance).
    Les cicatrices sont alors situées dans le pli de la paupière, au niveau du front (3 petites incisions de quelques millimètres) et éventuellement au niveau de la zone de prélèvement (cuisse ou cuir chevelu).
    Chez l'adulte, le plus souvent, le ptosis est apparu progressivement avec l'âge ou chez les porteurs des lentilles de contact et est lié à une désinsertion de l'attache musculaire qu'il suffit de réinsérer par une incision masquée dans le pli palpébral supérieur. Une résection en bloc du plan conjonctivo-Mullérien situé à la face profonde de la paupière supérieure est parfois indiqué en cas de ptosis modéré avec fonction satisfaisante du muscle releveur et positivité du test à la Néosynéphrine en collyre. Plus rarement, dans les ptosis myopathiques par exemple, une suspension au frontal peut être indiquée.

Suites opératoires

  •  Les suites immédiates sont généralement simples, marquées par un oedème et un possible hématome spontanément résolutifs, accompagnés de difficultés à fermer les yeux. Il faut compter une dizaine de jours avant la reprise de la vie sociale ou scolaire. Les suites tardives sont généralement limitées à une malocclusion nocturne sans conséquence, rançon logique du traitement.

Résultats

  •  Ils sont habituellement satisfaisants. Ils doivent être jugés à 6 mois de l'intervention, date où les cicatrices se sont estompées. Certains résultats incomplets sont volontaires pour éviter de graves complications. Une éventuelle reprise chirurgicale précoce ou à distance selon le type de ptosis ou en raison d'une insuffisance de résultats est possible dans 10 à 15% des cas. L'asymétrie palpébrale, notamment dans le regard vers le bas, est d'autant plus fréquente que l'opération a été unilatérale.

Reprises chirurgicales

  • Toutes causes confondues, elles représentent 10 à 15% des cas et sont dues aux diverses complications ou insuffisances de résultats énumérées précédemment.
    Elles peuvent être réalisées précocement en cas de surcorrection, mais sont le plus souvent effectuées à distance après plusieurs mois, pour sous correction.

Complications

  • Les complications postopératoires comprennent l'hypercorrection, l'hypocorrection, les anomalies de courbure de la paupière, l'entropion, l'ectropion (éversion des paupières), la malocclusion ou lagophtalmie, les colobomes ciliaires (manque de cils), les infections, les problèmes de cicatrisation, les problèmes particuliers liés à la suspension frontale, les troubles oculomoteurs et enfin les modifications de la réfraction (puissance des lunettes).

Tumeurs de la paupiere

TUMEURS DE LA PAUPIERE

  • Le carcinome épidermoïdeest le deuxième type le plus commun de tumeur maligne des paupières (survenant dans environ 5 % des tumeurs malignes des paupières).
  • Comme pour le carcinome basocellulaire, le lieu le plus commun est la paupière inférieure, en particulier chez les personnes âgées et les personnes à peau claire. Cette tumeur apparaît aussi comme un nodule élevé qui peut conduire à la perte des cils dans la zone concernée.
  • Lorsqu’elle est détectée et traitée tôt, le pronostic de ces tumeurs est excellent. Toutefois, si la tumeur est négligée, elle peut se propager aux ganglions lymphatiques dans le cou. La chirurgie est le traitement le plus efficace.
  • Le carcinome sébacétire son origine des glandes de la paupière chez les personnes âgées. Il est relativement rare, il ne représente encore que 1 % à 5 % des tumeurs malignes des paupières. Ce sont des tumeurs hautement malignes qui peuvent être récurrentes, envahir la cavité de l’œil, ou se propager aux ganglions lymphatiques.
  • La tumeur peut ressembler à un chalazion ou orgelet, ce qui la rend difficile à diagnostiquer. La chirurgie est généralement nécessaire pour ce type de tumeur.
  • Le mélanome malin représente près de 1 % de toutes les tumeurs malignes des paupières, mais est présent dans la plupart des décès par tumeurs malignes des paupières.
  • Comme avec tout autre type de mélanome malin, ces tumeurs de la paupière peuvent provenir d’un nævus préexistant ou taupe ou peuvent survenir sans autre cause préexistante.
  • Encore une fois, ces tumeurs ont tendance à se produire dans les zones exposées au soleil chez les personnes âgées et les personnes à peau claire.
  • Toutes les zones de pigmentation inhabituelle ou modifiée doivent être examinées, surtout si elles sont en croissance ou changent de couleur.L’ablation chirurgicale est habituellement le traitement recommandé

Galerie de photos