Les defaults de la vision

Amblyopie

L'amblyopie est un trouble oculaire qui affecte des milliers d'enfants et est presque toujours réversible, à condition d'être traité à temps.  Pour comprendre l'amblyopie, il faut comprendre l'essentiel du développement de la vision chez le nourrisson.

Tout comme il faut apprendre à marcher et à parler, il faut apprendre à voir. Un nouveau-né peut voir, mais il doit apprendre à se servir de ses yeux: d'abord à focaliser, puis à coordonner ses yeux pour former un système stéréoscopique. La vision continue de se développer au cours des neuf premières années de la vie, après quoi le système visuel est complet et ne peut plus être modifié.    Il arrive souvent, toutefois, que dans les premières années, un œil ne se développe pas comme il le devrait. L'une des causes les plus courantes d'un mauvais développement de l'œil est le *strabisme*, c'est-à-dire la déviation des axes visuels.

 

 

Ce peut aussi être le fait qu'un œil n'arrive pas à focaliser avec l'autre à cause d'une myopie ou d'une hypermétropie plus forte. Dans ces cas, le cerveau supprime, en quelque sorte, l'œil le plus défocalisé et l'enfant s'habitue à ne voir qu'avec l'œil le meilleur. C'est l'amblyopie, ou le défaut d'usage d'un œil.

Toute maladie oculaire qui empêche la focalisation d'une image claire dans l'œil peut conduire à l'amblyopie chez l'enfant. Des facteurs héréditaires peuvent aussi entrer en ligne de compte.

Traitement

L'ophtalmologiste doit d'abord découvrir pourquoi le cerveau élimine l'œil amblyope puis corriger la situation. Il peut devoir prescrire le port de lunettes pour corriger une vision brouillée ou aider à bien aligner les yeux ou encore exiger l'occlusion du bon œil pour forcer l'œil paresseux à travailler. Il est parfois nécessaire aussi de recourir à la chirurgie pour réaligner mécaniquement les yeux.

Rôle des parents

Si l'amblyopie n'est pas traitée, le sujet aura pendant toute sa vie un œil dont la vision sera médiocre et ne pourra être améliorée. Les parents ont un rôle clé à jouer pour éviter que cela ne se produise.   Seul un professionnel qualifié peut diagnostiquer l'amblyopie. Beaucoup d'enfants amblyopes ont l'air tout à fait normaux et voient bien grâce à leur autre œil. Surveillez les signaux d'alarme, comme un œil qui louche, un enfant qui ferme un œil (en particulier lorsqu'il fait soleil).

Si le médecin diagnostique l'amblyopie et prescrit des lunettes ou une occlusion, il est important de suivre ses indications à la lettre, ce qui n'est pas toujours facile avec un jeune enfant. Plus le traitement commence tôt, plus courte sera cette période difficile.  Le rôle de l’orthoptiste est essentiel ( c’est lui qui fera le travail le plus longue, traiter l’amblyopie de enfant par la rééducation visuelle )   A retenir : si un strabisme de l’enfant persiste au-delà de six mois de la naissance, il faut consulter le médecin dès que possible. N'attendez jamais qu'un trouble oculaire se règle « avec l'âge », cela ne se produira probablement pas.

Astigmatisme

L'astigmatisme est un défaut de la vision lié à une déformation de la cornée ou du cristallin. Ceux-ci sont normalement ronds et présentent la même courbure dans toutes les directions. Chez les personnes astigmates, l'une de ces lentilles oculaires (la cornée ou le cristallin) est étirée verticalement, horizontalement ou en oblique. Sa forme s'apparente davantage à celle d'un ovale. Sa courbure est donc plus prononcée dans un sens ou dans l'autre. L'astigmate voit donc les objets déformés en vision éloignée et en vision rapprochée

 

La captation et la réfraction des rayons lumineux par l'œil se font donc de manière déviée, ce qui empêche la formation d'une image nette et précise.L'astigmatisme peut être une pathologie isolée, mais elle est généralement accompagnée d'une myopie ou d'une hypermétropie. La correction de l'astigmatisme aplatit la cornée la plus cambrée, et/ou cambre la partie la plus plate, afin d'obtenir une cornée parfaitement ronde.

Hypermetropie

L'hypermétropie est un défaut de la vision se caractérisant pas une vision floue des objets situés à proximité. Elle s'explique par la formation de l'image en arrière de la rétine, le centre de la vision.

 

 

 

 

Causes de l’hypermétropie

L'hypermétropie résulte d'un œil qualifié de « trop court ». Les rayons lumineux se focalisant en un point situé en arrière de la rétine, l'image qui arrive n'est pas optimale. La plupart des nourrissons et des enfants sont hypermétropes, mais le défaut est naturellement corrigé par la croissance oculaire. Cependant, chez certains, cette restauration n'est pas complète, ils conservent ainsi leur hypermétropie.

Traitements de l’hypermétropie

Pour soigner l'hypermétropie forte, il suffit de modifier la trajectoire de la lumière de manière à l'obliger à se focaliser en un point situé au niveau de la rétine. On peut le faire de différentes façons :

- en portant des verres correcteurs ;
- à l'aide de lentilles de contact ;
- par une opération chirurgicale au niveau de la cornée.

Myopie

La myopie est un défaut de la vision qui se caractérise par une perte de la netteté visuelle au fur et à mesure que la distance entre l'œil et l'objet augmente. On dit que l'œil est trop long. Environ un être humain sur quatre est atteint de myopie. Elle se corrige dans la grande majorité de cas avec des lunettes ou des lentilles de contact.

La myopie : un œil trop long

 

 

Lorsque la lumière arrive au niveau de l'œil, elle est focalisée par la pupille et surtout le cristallin vers les cellules de la rétine, tapissant le fond de l'organe. Pour une vision claire, le rayonnement lumineux doit se rejoindre le plus proche possible de la rétine. Dans le cas de la myopie, cette jonction a lieu en avant de la rétine lorsque l'objet est situé à l'infini (voir schéma), c'est-à-dire quand il est suffisamment loin pour que les rayons lumineux parviennent à l'œil de manière parallèle. On dit que l'œil est trop long. Ainsi, les objets éloignés paraissent flous. Il existe divers degrés de myopie, en fonction de la position à laquelle les rayonnements convergent dans l'œil.

Dans la majorité des cas, on suspecte la génétique d'être à l'origine de la myopie. L'environnement pourrait également intervenir, notamment si les muscles ciliaires se contractent excessivement.

Traitements de la myopie

Le plus souvent, on corrige la myopie à l'aide de lunettes ou de lentilles de contact, qui vont détourner la lumière pour la pousser à se focaliser au niveau rétinien. La vision de loin est améliorée mais le défaut est juste compensé. Pour traiter réellement la myopie, une opération chirurgicale pour corriger les propriétés de réfraction de la cornée peut être effectuée. Elle permet au patient de recouvrir une meilleure vision sans lunettes ni lentilles.

https://youtu.be/gvozcv8pS3c Comment voit l’œil ( video pour les patients )

Presbytie

La presbytie est due à la diminution naturelle avec l'âge de la capacité d'accommodation du cristallin lors de la lecture.

Le cristallin, lentille transparente à l'intérieur de l'œil, grâce à sa souplesse et son élasticité modifie sa courbure, afin de restituer une image nette quelle que soit la distance : c'est l'accommodation qui permet de faire la mise au point comme l'autofocus d'un appareil photo. L'accommodation importante chez l'enfant diminue progressivement  avec l’âge pour disparaître entre 60 et 70 ans.

 

La presbytie est un phénomène physiologique chez tous les individus à partir de 45 ans . Au début, la presbytie se manifeste par une baisse de vision pour la lecture des petites lettres et une difficulté quand la lumière est insuffisante (plan dans la voiture, menu au restaurant), la lecture au soleil est meilleure, le sujet recule son écran d’ordinateur. La presbytie peut entraîner une fatigue oculaire, des céphalées.  La presbytie, défaut visuel en vision de près se rajoute au défaut visuel en vision de loin (myopie, hypermétropie ou astigmatisme). Le myope atteint de presbytie voit flou quand il porte ses lunettes pour lire,  en les retirant il voit net de près. L'hypermétrope devient souvent presbyte plus précocement, vers la quarantaine. Certains astigmatismes faibles compensent la presbytie par une pseudo accommodation et le port de lunettes pour la lecture retardé.  La presbytie évoluant avec l’âge, la correction de lunettes doit être augmentée tous les 2-3 ans.